Les cours et brevets

COURS THEORIQUES   AGENDA DES COURS   BREVET DE BASE   LICENCE DE PILOTE PRIVE

COURS THEORIQUES

But : Aider les élèves pilotes à préparer l'examen théorique du BIA, du BB ou du PPL(A). Avant tout, il y a un travail personnel mais certaines parties du programme exigent une approche pédagogique avec un intervenant expérimenté.
Tous les mercredis soir de 18h30 à 20h (sauf vacances scolaires), un intervenant bénévole assure le cours dans une salle spécialement équipée avec des supports (films vidéo, audio et une documentation constamment mise à jour) suivant un planning élaboré d'après le programme officiel de la DGAC et le manuel du pilote privé.



AGENDA DES COURS

Le planning pour l'année 2015-2016 ci-dessous est susceptible d'être modifié dans le cas où les intervenants ne seraient pas disponibles pour des raisons personnelles.
Il n'y a pas de cours pendant les vacances scolaires.

  • 30/09/2015   Aérodynamique et mécanique du vol
  • 07/10/2015   Aérodynamique et mécanique du vol
  • 14/10/2015   Performances et préparation du vol
  • 04/11/2015   Performances et préparation du vol
  • 18/11/2015   Performances et préparation du vol 
  • 25/11/2015   Aérodynamique et mécanique du vol
  • 02/12/2015   Connaissance des aéronefs
  • 09/12/2015   Connaissance des aéronefs
  • 16/12/2015   Les instruments
  • 06/01/2016   La réglementation
  • 13/01/2016   La réglementation
  • 20/01/2016   QCM
  • 27/01/2016   Histoire de l'aviation
  • 03/02/2016   Histoire de l'aviation
  • 02/03/2016   Histoire de l'aviation
  • 09/03/2016   Cartographie et navigation
  • 16/03/2016   Cartographie et navigation
  • 23/03/2016   QCM
  • 30/03/2016   La communication
  • 20/04/2016   La communication
  • 27/04/2016   Météorologie
  • 04/05/2016   Météorologie
  • 04/03/2015   QCM Révisions
  • 18/05/2016   EPREUVE BIA?
  • 25/05/2016   EPREUVE BIA?

Haut de page



BREVET DE BASE (BB)

Il a été instauré pour permettre aux pilotes de découvrir les joies du plus lourd que l'air en peu de temps, et donc à peu de frais.

Ce qu'il faut pour l'obtenir sur un avion monomoteur à moteur à pistons (SEP=Single Engine Pistons) :

  • Avoir été déclaré apte physiquement par un médecin aéronautique agréé (certificat médical de classe 2),
  • Avoir au minimum 15 ans révolus le jour de l'examen pratique,
  • Totaliser au minimum 25 heures de vol
  • Avoir réussi les épreuves théorique et pratique.

Il permet de voler seul à bord dans un rayon de 30 km autour de l'aérodrome de départ (hors des espaces contrôlés ou réglementés) et au delà avec les autorisations préalables.

Des extensions au Brevet de Base vous seront décernées au bout d'un certain nombre d'heures par votre instructeur :

  • Décoller et atterrir sur d'autres terrains
  • Aller plus loin
  • Evoluer en zone contrôlée
  • Emmener un passager.

Si vous avez toutes ces extensions au Brevet de Base, vous aurez quasiment le Brevet de Pilote Privé Avion.

Le budget à prévoir :
Le prix de la formation dépend bien sûr du type d'avion utilisé (l'heure d'avion est de 140 euros sur PA 28 Warrior, en double commande gratuite), de l'aéroclub choisi et de vos capacités à assimiler les cours pratiques en avion. Il faut compter autour de 1400 euros. De nombreuses bourses (en passant tout d'abord le B.I.A., formation d'un an) peuvent réduire considérablement le prix de la formation pour les jeunes (entre 13 et 21 ans, moins de 21 ans au 1er janvier de l'exercice en cours).

Passer le brevet est une chose mais il faut aussi entretenir sa qualification et voler assez régulièrement.

Haut de page



LICENCE DE PILOTE PRIVE (PPL)

Ce brevet PPL (A), "Private Pilot Licence" (Aeroplane), est l'équivalent du permis de conduire des voitures. Il est valable dans tous les pays européens. Il permet de voyager et d'emporter sans rémunération des passagers sans limitation de distance.

Ce qu'il faut pour l'obtenir sur un avion monomoteur à moteur à pistons (SEP=Single Engine Pistons) :

  • Avoir été déclaré apte physiquement par un médecin aéronautique agréé (certificat médical de classe 2),
  • Avoir au minimum 17 ans révolus le jour de l'examen pratique,
  • Totaliser au minimum 45 heures de vol comprenant un minimum de 25 heures de vol en double commande (avec instructeur) et 10 heures seul à bord dont 5 heures de voyage incluant une navigation de 150 Nm avec 2 atterrissages complets intermédiaires.
  • Avoir réussi les épreuves théorique et pratique.

Il permet d'aller n'importe où en Europe et à l'étranger avec des passagers (pilote non rémunéré), de jour et lorsque les conditions météorologiques sont suffisantes pour permettre le vol à vue (Visual Meteorological Conditions, VMC) : l'avion doit suivre les règles de vol "VFR" (Visual Flight Rules).
Il n'est pas obligatoire d'avoir le Brevet de Base pour passer les examens du PPL(A).

Les extensions ou qualifications :

  • la qualification VP-RU (ex classe B) permet de piloter sur des avions à hélice à calage variable (VP=Variable Pitch) avec/sans train rentrant (RU=Remote Undercarriage) (environ 5h de double commande)
  • la qualification ME (ex classe E) permet de voler sur des avions multi-moteurs (ME=Multi Engine) (environ 10-15h de double commande)
  • le VFR de nuit permet de voler sur l'ensemble du territoire français de nuit (5h de vol de nuit comprenant 2h seul à bord avec 5 décollages et atterrissages complet, ainsi que 3h en double commande dont 1h en voyage de nuit)
  • la Qualification Restreinte de Radiotéléphonie Internationale (alias QRRI) n'est plus nécessaire pour aller à l'étranger, le pilote devant lui-même s'évaluer "apte" à comprendre la phraséo anglaise
  • la qualification de vol en montagne permet, comme son nom l'indique, de se poser et de décoller d'altisurfaces

Le budget à prévoir :
Pour un brevet de pilote privé, il dépend de beaucoup de critères. En revanche on peut prendre généralement en compte les critères suivants pour faire ses recherches et prévisions budgétaires :

  • Le type d'avion sur lequel la formation sera faite et donc le prix de l'heure de vol qui en découle. Il faut compter 140 euros l'heure de vol sur PA28.
  • La faculté de l'élève à assimiler les cours pratiques en vol. Chacun apprenant plus ou moins vite, il faudra plus ou moins d'heures de vol pour arriver au niveau de l'examen final. Le minimum réglementaire étant de 45 heures pour un Brevet de Pilote Privé, on peut baser son budget sur cela mais la moyenne est aux alentours de 50-55 heures pour être au niveau de l'examen final du Pilote Privé. Bien entendu la seule personne qui peut juger que vous êtes prêt pour passer votre examen pratique en vol est votre instructeur.
Il faut donc compter, pour un brevet complet de Pilote Privé environ 7000 euros en plus du brevet de base. Ce prix peut être notablement réduit avec l'obtention de bourse (notamment pour les jeunes de moins de 21 ans) de la part de la Fédération Française Aéronautique (FFA) ou de l'aéroclub (en passant le B.I.A. par exemple), à chaque étape clé (lâcher, BB, PPL).

Le coût de la formation peut être étalé sur plusieurs mois. On peut, par exemple commencer par passer son brevet de base et continuer plus tard sur le brevet de pilote privé.

Ceci bien entendu est une estimation du budget et ne peut s'adapter à tout le monde. Mais cela permet de donner une idée.

Haut de page